inhtogo

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
inhtogo

l’EEQ à l’INH

Mise en œuvre de l’Evaluation Externe de la Qualité dans les laboratoires de l’INH

Dans le souci de garantir la qualité de ses prestations et d’assurer la fiabilité des résultats d’analyse, la Direction de l’Institut National d’Hygiène (INH) du Togo s’est engagée dans la politique d’assurance qualité depuis 2002. Cette politique prévoit un dispositif de contrôle qualité permettant de déceler d’éventuelles erreurs dans les prestations, d’en analyser les causes et de déployer des actions correctives. L’une des méthodes utilisées est l’Evaluation Externe de la Qualité (EEQ).

Définition de l’EEQ

Le terme Evaluation Externe de la Qualité (EEQ) est utilisé pour décrire une méthode permettant de comparer les analyses des laboratoires à une référence externe aux laboratoires. L’EEQ peut être menée pour comparer les performances d’un groupe de laboratoires ou pour estimer les performances d’un laboratoire de référence.

Objectifs de l’EEQ

L’EEQ  est  un  outil-clé   de l’amélioration de  la qualité et de la  formation continue pour  les  laboratoires  participants.  L’objectif  principal  de  l’EEQ  pour  un laboratoire  est  d’évaluer  la  qualité  des résultats et des comptes-rendus de résultats qu’il produit. La participation à un programme d’EEQ fournit des données et des informations précieuses qui  permettent la comparaison des performances et des résultats de différents sites d’analyses,  donnent un premier avertissement sur des problèmes systématiques associés à des kits ou à des pratiques de laboratoire, fournissent une preuve objective de la qualité des analyses, indiquent les domaines dans lesquels une amélioration est nécessaire, et identifient les besoins en formation.

Méthodes d’EEQ

Les méthodes d’EEQ  habituellement utilisées,  incluent:

  • Les tests de capacités : Dans ce cas, un fournisseur externe envoie des échantillons inconnus au laboratoire puis les résultats de tous les laboratoires sont analysés et comparés et un rapport est envoyé à tous les participants.

  • Recontrôle ou relecture : les lames qui ont été lues sont relues par un laboratoire de référence; des échantillons qui ont été analysés sont re-testés, permettant ainsi une  comparaison entre laboratoires.

  • L’évaluation sur site : elle est en général faite lorsqu’il est difficile de mener des tests de capacités ou d’utiliser la méthode de recontrôle.

L’EEQ, une exigence normative

Les normes NF EN ISO 15 189 et NF EN ISO 17025 imposent respectivement aux laboratoires de Biologie Médicale et à  ceux d’essais et d’étalonnage, la mise en place de contrôles internes et externes de la qualité. Abordant le contrôle de qualité externe en son paragraphe 5.6.4, la norme NF EN ISO 15 189, indique :

Lire la suite...
 

Renforcement de capacité en Excel

Les Surveillants de laboratoires et leurs Adjoints formés sur le logiciel Excel

Dans la dynamique de sa politique qualité, l’Institut National d’Hygiène (INH) organise chaque année des formations à l’intention de son personnel technique et administratif. Définies dans un plan annuel de formation et inscrites dans le manuel qualité, ces formations en interne portent aussi bien sur des thématiques techniques que managériales. L’objectif visé par la direction de l’INH est d’amener le personnel à mettre à niveau ses connaissances en vue d’une amélioration continue des prestations de services.

C’est dans cette optique que les surveillants de laboratoires et leurs adjoints ont bénéficié d’une formation initiale sur le logiciel Excel. Cette formation tenue le mercredi 18 juin 2014 à l’Auditorium de l’INH a connu également la participation de quelques personnels administratifs et d’appui, tel la responsable des ressources humaines, les comptables et les gestionnaires de magasins.

la séance de formation la séance de formation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi une formation en Excel pour les techniciens de laboratoire ?

Lire la suite...
 

Laboratoire de Biologie Moléculaire

Surveillance de la Grippe au Togo

visite de travail des experts de NAMRU-3 à Lomé

L’Institut National d’Hygiène (INH) a reçu le mardi 27 mai 2014, la visite des experts de NAMRU-3,  Unité de recherche médicale de la marine des États-Unis d'Amérique, partenaire  du Togo dans la surveillance de la grippe depuis 2010. Cette visite rentre dans le cadre du renforcement du système de surveillance de la Grippe  et vise principalement à faire le suivi des activités au Togo.

La mission permet également au partenaire NAMRU-3 de partager avec les acteurs locaux leurs  acquis, difficultés et perspectives en vue de l’amélioration de leurs services de surveillance. L’agenda de la mission est constitué de séances de travail au Laboratoire National Grippe (LNG), abrité par l’INH et de visites au niveau des sites sentinelles de surveillance, que sont  l’Hôpital de Bè et le Service de Santé des Armées de Lomé (SSAL).

La grippe est un problème majeur de santé publique par la morbidité importante observée au cours des épidémies et pandémies. Le Togo participe activement à la surveillance de la grippe à travers son réseau sentinelle depuis 2010, après la pandémie grippale A/H1N1 de 2009. Aujourd’hui, cette surveillance a connu une progression en terme de personnes impliquées, de prélèvements collectés et d’informations épidémio-virologiques préliminaires.

Le Laboratoire National Grippe (LNG) s’occupe de la détection des virus grippaux à partir de prélèvements collectés par des sites sentinelles.

 

 

 

 

 

 

 


Lire la suite...
 

INHTOGO

img_1306795496_206_sm.jpg

Fiche Info

Le personnel des sites de surveillances (Hôpital de Bè et Centre de Santé des Armées), formé sur la surveillance des Syndromes Grippaux et des Infections Respiratoires Aiguës Sévères (IRAS). La formation a eu lieu le 22 Mai 2014 à l'Auditorium de l'INH.

En Ligne

Nous avons 2 invités en ligne

Institut National d’Hygiène du Togo au service de la santé ...