Le plan d’action de la mise en œuvre des activités prévoit une supervision mensuelle des sites sentinelles  de  Lomé  et  de  Tsévié  et  une  supervision trimestrielle des deux (2) sites de Dapaong. L’Institut  National  d’Hygiène  (INH)  et  la  Division  de  la Surveillance

Intégrée des Maladies collaborent dans la mise en  œuvre  des  activités  entrant  dans  le  cadre  de  la surveillance des maladies à potentiel épidémique. Depuis septembre 2016, le CDC apporte son appui à la surveillance de la grippe  avec comme objectifs : améliorer  le système d’information  et  le  système  de  gestion  des  données, renforcer la surveillance des Infections Respiratoires Aiguës, mettre  en  place  des  capacités  de  laboratoire  pour l’isolement viral, améliorer la surveillance de routine et le rapportage des cas de syndromes grippaux, mettre en place des  capacités  de  détection  et  de  rapportage  des  cas  de syndromes respiratoires sévères, renforcer la préparation aux pandémies, élaborer un plan de durabilité du système de surveillance de la grippe. Au total 5 formations sanitaires ont été identifiées à Lomé, à Tsévié et à Dapaong pour servir de sites de surveillance sentinelle de la grippe.

Le plan d’action prévoit une supervision mensuelle des sites sentinelles  de  Lomé  et  de  Tsévié  et  une  supervision trimestrielle des deux (2) sites de Dapaong. L’objectif de ces supervisions est de : vérifier le remplissage correct des formula ires ;  faire le contrôle de la qualité des données ; collecter les données ; vérifier les prélèvements réalisés ;  renforcer  les  compétences  selon  le  besoin ; discuter  des  défis  rencontrés ;  collecter  les  échantillons prélevés et conservés. Ces supervisions ont été régulièrement conduites.

Recherche

Menu

Visites