Deux catégories d’acteurs sont concernées par cette formation. Il s’agit des techniciens de surfaces et des agents d’approvisionnement en intrants. Le but visé est de renforcer leurs capacités techniques, mais également les mettre au même niveau d’information en vue d’une collaboration fructueuse pour la propreté des locaux de l’INH.

Le ton de cette formation a été donné par la Directrice de l’INH, Dr. Abiba BANLA, qui a saisi l’occasion pour rappeler que la propreté est une exigence de la qualité. Elle ainsi félicité les techniciens de surface pour le maintien au propre des locaux de l’Institut. « S’il y a propreté c’est parce qu’il y a fourniture nécessaire en intrants pour assurer cette propreté. C’est pour cela que j’appuie l’idée du formateur de vous mettre ensemble agents d’approvisionnement et agents d’entretien afin de vous amener à bien collaborer pour faire encore mieux ce que vous faites déjà bien », a-t-elle affirmé.  

La séance est animée par M. Koffi Otogbé, responsable IEC-Hygiène-Sécurité à l’INH. A l’entame de sa communication, il a énuméré les vertus de la salubrité: « la propreté des locaux dans un service de santé est un message de confiance, de sécurité et de qualité de service adressé aux clients», a-t-il précisé. 

La formation s’est déroulée en phase théorique et pratique avec une séance de démonstration des techniques de désinfection des surfaces.  A total, quatre modules ont été développés: Notion de santé et sécurité au travail ; Salubrité comme exigence de qualité ; Gestion des déchets biomédicaux ; Bio nettoyage et techniques d’entretien de surface.